Les avantages de l'automatisation des actions de lutte contre le blanchiment d'argents

Selon le rapport de AML Factory publié en 2020, 117 milliards d’euros ont été dépensés en Europe en 2019 pour gérer et respecter les contraintes de l’AML.

UNE DÉPERDITION DE TEMPS POUR L’ENSEMBLE DES COLLABORATEURS

Entre 111 et 154 heures sont perdues chaque année par chaque collaborateur, soit entre 13 et 20 jours-homme.

C’est 8,5% du temps de travail de n’importe quel salarié.

Soit 1,25 minute par tranche de 10 minutes. (Charges administratives liées à l’AML)

La charge à laquelle il est fait référence ici ne porte pas sur l’application de process pour respecter les obligations mais sur la charge administrative liée à l’AML.

DES SANCTIONS DE PLUS EN PLUS LOURDES ! Rares sont maintenant les sanctions inférieures à la centaine de milliers d’euros et ce, quelle que soit la taille de l’entité.

Une digitalisation complète du dispositif AML permettrait entre autres :

  1. de piloter globalement ledit dispositif,
  2. d’automatiser la veille réglementaire,
  3. d’industrialiser le déploiement des normes,
  4. d’améliorer la supervision des transactions.
  5. Seule une propagation automatisée des normes actualisées permet une conformité continue aux contraintes AML.

Le bénéfice d’une automatisation de toutes les tâches au sein d’un même outil serait triple :

  1. Simplifier au maximum les tâches de tous les collaborateurs en lien avec l’AML
  2. Limiter les erreurs en réduisant le nombre de saisies,
  3. Réduire les coûts d’intégration entre différentes solutions, surtout, ne payer qu’un seul d’abonnement.
 

Par Samir Sabbani Source: www.aml-factory.com

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS sur Liveconsulting ?